Est-ce qu’on les connait vraiment ?

L’image première que l’on a reçu de ces peuples est celle diffusée par l’éducation nationale au travers du portrait de Vercingétorix. C’est-à-dire notre ancêtre avec cheveux long et tressé, un casque ailé, des braies et une épée celtique. C’était notre héros qui a uni la Gaule pour la soulever contre l’envahisseur romain. Cet icone était destiné à créer un “esprit Français nationaliste” anti Germain et revanchard pour les nombreuses guerres perdues du dix-neuvième siècle. Cette image nationaliste restera dans nos livres d’histoire jusqu’au moment récent où l’état a estimé qu’il ne fallait plus dire « Nos ancêtres les Gaulois ». Encore une fois pour des raisons politique. Cette phrase doit disparaitre de nos âmes. L’état ira jusqu’à traiter de « Gaulois réfractaires » les Français qui ne sont pas d’accord sur tel ou tel réforme. Le portrait de nos glorieux Gaulois glorifiés pendant si longtemps est désormais dévalorisé.

Si l’histoire d’Astérix le Gaulois a permis de perpétuer la mémoire de nos ancêtres chez les petits et chez les grands elle est encore une fois tronquée. Elle était basée sur l’iconographie de ce qu’on nous a enseigné à l’école. Quelques exemples :

  • Les casques gaulois n’avaient pas des ailes.
  • Les casques romains étaient des bols en bronze à l’époque de jules César.
  • Les patronymes gaulois et romains terminés en « IX ou en US » n’étaient pas généralisés.
  • L’image des druides en fusion avec la nature et les éléments, remplis de connaissance et de sagesse.

Les quelques exemples ci-dessus ne correspondent pas avec la réalité.

Mais qui étaient réellement nos ancêtres ?

 

Pas d’écriture chez les Celtes. Ce sont donc les romains et les grecs qui nous ont informés sur les limites territoriales, les us et les coutumes de ces peuples.

J’ai trouvé un excellent reportage sur le sujet. C’est une conférence de Laurent Olivier, conservateur en chef des collections d’archéologie celtique et gauloise au musée d’Archéologie nationale de Saint-Germain-en-Laye.

Bien qu’il ne soit pas et ne sera jamais un soutient de notre hypothèse de Gergovie à St Maurice de Lignon, il nous explique la vie de ces Celtes avec de nombreuses références historique qu’il cite.

Je vous conseille de la regarder en entier pour mieux apprendre à connaitre « qui étaient réellement nos ancêtres ». La remise à zéro des clichés reçus est difficile mais je pense qu’avec les nombreuses sources citées par Laurent Alexandre la transition vers une image plus proche de la réalité est possible. J’ai fait cette démarche.

Accrochez-vous au fauteuil : https://youtu.be/1A_cvTQuLvY

conférence Laurent Alexandre sur les Gaulois.
Print Friendly, PDF & Email