César, Strabon, le Liger et les Vellaves.

         Les Vellaves, peuple Arverne, contrôlaient le Liger, fleuve principal de la Gaule. C’étaient des Arvernes à l’époque de la conquête de la Gaule par Jules César.

 

– 52 : Les Vellaves sont des Arvernes.César le précise cinq fois…

César est très clair dans son texte : livre 7 

Le Velay est incontournable pour passer à Nemosos

  1. VII :les Helviens sont limitrophes des Arvernes. (Helviens => + ou – Ardèche)
  2. VIII :César se rend chez les Helviens
  3. VIII :Cévennes, montagnes qui séparent les Helviens des Arvernes
  4. VIII : César parvient sur la frontière (Helviens / Arvernes)
  5. LXXV : Les Arvernes avec les peuples de leur ressort,tels que les Eleutètes, les Cadurques, les Gabales, et les Vellaves, un pareil nombre 35 000 hommes.

 

Petits rappels géographiques.

Strabon a 10 ans l’année de la bataille de Gergovie.

César écrit que les Cévennes sont la frontière entre les Arvernes et les Helviens. Donc le Velay est Arverne

En – 52 : Le Velay est en Auvergne.

Cependant, après la victoire Romaine d’Alésia.

 Le sanctuaire fédéral des Trois Gaules est un monument érigé en 12 av. J.-C. par Drusus1, beau-fils d’Auguste, à Lugdunum (Lyon).

L’empereur Auguste avait découpé la Gaule en quatre provinces :

1) Trois Gaules impériales.

  • LaGaule lyonnaise.
  • LaGaule aquitaine.
  • LaGaule Belgique.

2) Une Gaule narbonnaise dite sénatoriale.

         Lugdunum était considérée comme la capitale des trois Gaules impériales. C’est là que siégeaient leurs gouverneurs. Un rassemblement annuel des délégués des soixante nations gauloises se tenait à Lugdunum le 1er août (date anniversaire de la prise d’Alexandrie par Octave et aussi fête de Lug, dieu solaire gaulois vénéré sur la colline de Fourvière). C’était la destination du sanctuaire fédéral des trois Gaules d’accueillir ce rassemblement.

Petits rappels historiques.

Auguste était né en 63 av J.C décédé en 14 ap. J.C.

Strabon était né en 60 av J.C décédé en 20 ap. J.C.

Strabon et Auguste avait pratiquement le même âge.

La victoire d’Alésia en 52 av J.C marque le début de la période Romaine. Strabon et Auguste avait environ 10 ans à cette époque. Auguste a été empereur de -27 jusqu’en 14 c’est-à-dire pendant 41 ans.

Le sanctuaire fédéral des trois Gaule est érigé en 12 av J.C.

 Strabon et Auguste n’avaient qu’une petite dizaine d’année à l’époque de la conquête de la Gaule. Pourtant, plus tard, Strabon écrira quelque chose d’étrange dans son texte quand il décrit les peuples de la Gaule Aquitaine.

Strabon : Livre IV ch. II.2   Voici, maintenant, quels sont les peuples compris entre le Garounas et le Liger qui ont été, avons-nous dit, annexés à l’Aquitaine : les Helviens, d’abord, dont le territoire commence à partir du Rhône; immédiatement après les Helviens, les Vellaves, qui faisaient partie naguère de la nation des Arvernes, mais qui, aujourd’hui, sont indépendants; puis les Arvernes eux-mêmes, les Lémovices et les Pétrocoriens, auxquels il faut ajouter les Nitiobriges, les Cadurques et les Bituriges-Cubes; sur le littoral, les Santons et les Pictons, les premiers, riverains du Garounas, les autres, riverains du Liger; enfin, les Rutènes et les Gabales, sur les confins de la Narbonnaise. Il y a de belles forges chez les Pétrocoriens, ainsi que chez les Bituriges-Cubes ; des fabriques de toiles de lin chez les Cadurques, et des mines d’argent chez les Rutènes et chez les Gabales.

Les Vellaves sont devenus indépendant et ne sont intégrés ni dans les trois Gaules, ni dans la Gaule narbonnaise. Pourquoi ? Et surtout pourquoi est-ce que personne ne tint compte de cette information qui expliquerait peut-être pourquoi est-ce que ce pagus de la Gaule est un désert historique et archéologique pour la période des deux premiers siècles de notre ère.

         On a repris ci-dessous une carte des trois Gaules et de la Narbonnaise à laquelle, on a rajouté le Velay indépendant sans toutefois connaitre les limites de celui-ci.

 

J’ai ma petite idée sur le sujet.

– Gergovie était la patrie de Vercingétorix (Strabon). Livre IV chapitre II. 3 : // Avec César, la lutte s’engagea d’abord devant Gergovia, ville des Arvernes, bâtie au sommet d’une haute montagne et patrie de Vercingétorix.//

– Gergovie était dans le Velay.

– Après la victoire Romaine d’Alésia, le velay a du subir la même malédiction que Carthage : Etre déclaré “SACERE” c’est à dire recevoir une “Condamnation mémorielle” ou, terre maudite.

Cette condamnation avait deux buts : Premièrement, punir  Vercingétorix et ses compatriotes, deuxièmement, donner l’exemple de ce qui pourrait se passer aux autres tribus si elles se rebellent contre Rome.

Les Vellaves seront déportés chez les Belges par les Romains.

 

Print Friendly, PDF & Email