Au moment de la conquête de la Gaule par César, le Velay était Arverne.

Strabon n’avait une petite dizaine d’année au moment de la bataille de Gergovie.

Quelques années plus tard Strabon écrit que le Velay n’est plus Arverne. Pourquoi?

 

Strabon: Biographie Wikipédia

 Il est issu d’une famille illustre d’Amasée, famille qui a eu un rôle important dans la vie politique du royaume.  Il s’installa à Rome probablement juste avant la mort de César, ce qui fait de lui une source supplémentaire pour l’étude de l’histoire romaine sous Auguste. Ses nombreux voyages lui permirent d’accumuler une documentation suffisante pour écrire la Géographie, un ouvrage en 17 livres, organisés par région. Fondé sur une démarche scientifique et ethnographique, cet ouvrage apparaît comme une œuvre notable pour l’époque du fait de son ampleur. On sait également que Strabon a écrit, avant la Géographie, des Commentaires Historiques en 43 livres. De cet ouvrage écrit entre 37 av. J.-C. et le début de la Géographie, il ne nous reste que quelques fragments. Enfin, Strabon ne cache pas son admiration pour Rome. On peut considérer que « Strabon accepte ainsi de mettre l’érudition grecque au service de la conquête romaine ».  Il aurait corrigé sa Géographie jusqu’aux alentours de 23 après J.-C., approchant alors des 90 ans

Le Liger

1) le Liger passe à Clermont Ferrand.

“Le Liger c’est l’Allier”  S I C

Livre IV: CHAPITRE II.3

C’est dans le voisinage du Liger que sont établis les Arvernes : ce fleuve baigne les murs de Némossos, leur capitale, puis il passe à Cenabum, principal emporium ou marché des Carnutes, dont l’emplacement marque à peu près le milieu de son cours, pour se diriger de là vers l’Océan où il se jette.

D’autres auteurs confirment que l’Allier se nommait “Liger” jusqu’à la fin du moyen âge, c’est à dire au moment de l’hypothèse hasardeuse de Siméoni.

 

(Clic sur la carte)

Avant – 52

Territoire Arvernes au moment de l’expansion Romaine depuis la Narbonnaise vers Vienne

2) Expansion Romaine de Narbonne vers Vienne.

On peut remarquer que ce sont les Arvernes qui viennent résister à l’expansion de Rome sur le territoire des Allobroges.

Livre IV: CHAPITRE II.3

 Ce qui peut donner une haute idée de l’ancienne puissance des Arvernes, c’est qu’ils se sont mesurés à plusieurs reprises avec les Romains et leur ont opposé des armées fortes de 200 000 hommes, voire même du double, car l’armée avec laquelle Vercingétorix combattit le divin César était bien de 400 000 hommes. Déjà auparavant, ils avaient combattu au nombre de 200 000 et contre Maximus Aemilianus, et contre Domitius Ahenobarbus.

(Clic sur la carte)

En – 52 Le Velay est Arverne

3) – 52: Les Vellaves sont des Arvernes.

César le précise cinq fois…

 

César est très clair dans son texte: livre 7 

Le Velay est incontournable pour passer à Némossos

ch VII : les Helviens sont limitrophes des Arvernes. (Helviens => + ou – Ardèche)

ch VIII : César se rend chez les Helviens

ch VIII : Cévennes, montagnes qui séparent les Helviens des Arvernes

ch VIII : César parvient sur la frontière (Helviens / Arvernes)

ChLXXV : Les Arvernes avec les peuples de leur ressort, tels que les Eleutètes, les Cadurques, les Gabales, et les Vellaves, un pareil nombre 35 000 hommes.

Strabon a 10 ans l’année de la bataille de Gergovie. César écrit que les Cévennes sont la frontière entre les Arvernes et et les Helviens. Donc le Velay est Arverne

En – 52: Le Velay est en Auvergne. S I C

(Clic sur la carte)

4) En – 52 César à Décize remonte un fleuve “Lauer” pour aller à Gergovie.

 

« Guerre des Gaules »: 7/ 33

César jugea donc qu’il fallait d’abord parer à cela, et comme les lois des Eduens interdisaient à ceux qui géraient la magistrature suprême de franchir les frontières, voulant éviter de paraître porter atteinte à la constitution du pays, il décida de s’y rendre lui-même, et il convoqua tout le sénat et les deux compétiteurs à Décize.

« Guerre des Gaules »: 7/ 34

Divisant son armée en deux corps, il donne quatre légions à Labiénus pour aller chez les Sénons et les Parsies; lui-même, à la tête de six autres légions, il s’avance vers Gergovie, le long de la rivière l’Elauer.

Quand Vercingétorix apprit ces nouvelles, il coupa tous les ponts du fleuve et se mit à remonter le fleuve sur la rive opposée.

Ce n’est pas le Liger dont César remonte le cours pour aller à Gergovie chez les Arvernes, c’est “le Lauer” la Loire

 le Lauer c’est la Loire. S I C

(Clic sur la carte)

Quelques années bien après – 52:

5) Les Vellaves ne font plus parti du Peuple Arverne.

 

Strabon Livre IV: ch3 / 2

2. Voici, maintenant, quels sont les peuples compris entre le Garounas et le Liger qui ont été, avons-nous dit, annexés à l’Aquitaine : les Éluens, d’abord, dont le territoire commence à partir du Rhône; immédiatement après les Éluens, les Vellaves, qui faisaient partie naguère de la nation des Arvernes, mais qui, aujourd’hui, sont indépendants; puis les Arvernes eux-mêmes, les Lémovices et les Pétrocoriens, auxquels il faut ajouter les Nitiobriges, les Cadurques et les Bituriges-Cubes; sur le littoral, les Santons et les Pictons, les premiers, riverains du Garounas, les autres, riverains du Liger; enfin, les Rutènes et les Gabales.

Que c’est il passé pour que ce peuple quitte le giron des Arvernes ?

(Clic sur la carte)

6)  Strabon confirme que le Velay n’est plus chez les Arvernes

Strabon livre IV ch3 / 4

 Puis, entre le Liger et le Sequanas, dans la contrée qui s’étend par delà le Rhône et l’Arar, juste au N. des Allobriges et du territoire de Lugdunum, habitent différents peuples : les plus célèbres sont les Arvernes et les Carnutes dont le Liger traverse les possessions. Le Liger est tributaire de l’Océan.

Le Nord du pays des Allogroges, celui des Helviens et celui des Vellaves sont pratiquement sur une même latitude. Au Nord de cette latitude commence désormais le pays des Arvernes. Le Velay n’en fait plus parti. . .

 

(Clic sur la carte)

7)  Les Arvernes sont entre le Liger et la Saône.

Strabon: Les Arvernes sont principalement à l’Ouest d’une zone entre la Saône, le Rhône et le Nord des Allobroges. ‘’Si le Liger était la partie Sud de la Loire actuelle (Ombre rouge) , les Arvernes seraient chez les Eduens ! ! !,

Strabon livre IV ch3 / 4

Puis, entre le Liger et le Sequanas, dans la contrée qui s’étend par delà le Rhône et l’Arar, juste au N. des Allobriges et du territoire de Lugdunum, habitent différents peuples : les plus célèbres sont les Arvernes et les Carnutes dont le Liger traverse les possessions. Le Liger est tributaire de l’Océan.

 

Strabon confirme que:

Le Lauer est bien le nom du fleuve entre Décize et Gergovie

(Clic sur la carte)

Damnation mémorielle du Velay.

À la fin d’une guerre gagnée, la tradition Romaine était de raser les villes qui avaient refusées de se soumettre. Elles étaient déclarées « SACER » (lire satchèré). C’était une Condamnation, une réprobation sévère voir une malédiction visant à faire disparaître de la mémoire collective ceux qui avaient oser résister à Rome. En – 146 avant notre ère, Carthage, la capitale des Phéniciens sur un site de l’ancienne Tunisie est très connue pour avoir subie cette condamnation.

Avec Gergovie dans le Velay, tout s’explique.

Print Friendly, PDF & Email