Deux vallées, deux “Signolles” d’Alerte.

Deux routes très connues montent depuis la vallée du Rhône vers l’Auvergne. Elles suivent les vallées de la Dunière et de La Cance. Elles sont toutes les deux balisées par des “Signoles”. Ici encore il y en a qu’un par vallée et il est en vue directe avec le Testavoyre.

Les deux “Signoles” de ces vallées sont sous le regard direct du Testavoyre. Toute armée ennemie qui arrivera de ce coté sera directement signalées et en moins d’une heure la garnison de Polignac sera sur pied pour aller à sa rencontre. 

Ces deux vallées remontent parallèlement sur l’Auvergne suivant un axe de 40° NE / SO.

1) “Les Signolles” ou “la Tour”

de la vallée de la Dunière.

Le Signolle de la rivière Dunière est à Riotord. Il est visible directement depuis le Testavoyre. La curiosité de cette vallée est qu’une tour tour du moyen age peut remplir la même fonction. C’est la tour de la ville de Dunière.(2ème photo du Diaporama). Cette tour date du Xème siècle environ. On n’a pas lu sur le document du lien joint son utilité. Peut être qu’elle a été construite dans le même but que les signolles d’alerte mais dans une période plus tardive. En effet les Signolles que l’on a relevés sont parfois à proximité d’un oppidum Gaulois comme sur celui de l’Aulanière en haut de la vallée de la Cance sur le Signolle suivant.

 

2) “Le signolle” de la vallée de la Cance.

Le Signolle de la vallée de la Cance est sur une arrête qui domine deux vallées. Celle du Rhône et de la Cance. On remarque que du coté Rhône, un petit château existait c’était le château de Mahun. Perché au milieu de la pente il ne pouvait avoir qu’un objectif de surveillance de la vallée comme beaucoup d’autres château et comme les Signolles qui sont au dessus. Par contre ceux ci sont proche d’un oppidum et c’est souvent que l’on trouve cette configuration. Ceci nous laisse à penser qu’ils sont plus anciens que le moyen âge.

Sur les diapos suivantes ont voit qu’il y a aussi des noms Auvergnas , l’Auvergnat, la Galléliaure qui comme dans le Sud Est du Velay marquaient peut être les limites sur ce coté du territoire Arverne avec celui des Helviens.

Print Friendly, PDF & Email