Sur Peutinger, 119 lieues Gauloises entre Feurs et Rodez.

119 lieues x 2450 = 291km

Sur Géoportail, 285 km pour le même trajet.

 

 

Cette route suit la voie antique dite “Voie Bolène”. Elle traverse plusieurs villages qui portent le même nom.  Elle démontre aussi que le Puy en Velay est bien le “Reuessione ” de la table de Peutinger qui à l’heure actuelle est toujours localisé à St Paulien. Ce choix avait été fait par une “commission de redressement de la table de Peutinger” datant de l’époque de Napoléon III. Ces d’érudits n’ont jamais tenu compte des distances notées entre les villes. Ils ont préférés travailler avec la ressemblance phonique entre les noms des villes Françaises et ceux des villes Gauloises. Cette solution se vérifie parfois ex: Forum et Feurs mais ce n’est pas une généralité. ex: Icidmago pour Usson. Si on tient compte des distances, Icidmago est à Craponne sur Arzon un carrefour commercial très connu.

Trajet sur une carte de France

Comparaison des distances notées sur la table de Peutinger avec celles de Géoportail.

 

La distance en km entre le Puy en velay et Monstrol d’Allier correspond à celle de la table de Peutinger si on utilise la lieue Gauloise avec une unité de 2450m. 

Des villages portent encore le nom de la voie “Bolène” Il y en a un près du Puy en Velay sur la route de Condate (Monistrol d’Allier)

 

Oficieusement St Paulien était Reuession…

Mais au Xème siècle A.Dauzat a publié un document qui démontre que St Paulien était “Sosde” , “Sosate” ou “Sotiate”

Usson est Icidmago

Ce serait un lapsus évident

“”Pour Icidmago, la preuve est ici faite que c’est un “Lapsus évident” entre Icidmago et Usson (en Forez) qui a permi de rapprocher ces deux noms””. Sur d’autres documents c’est Yssingeaux qui est Icidmago encore grâce à un autre  “lapsus évident”.

Aucune prise en compte des distances notées entre les villes.

Les “lapsus évidents” ne sont pas des preuves mais des coincidences bienvenues une fois que l’on a prouvé différamment et logiquement la bonne localisation d’une ville Gauloise sur une carte de France. Souvenons nous de Siméoni qui a rapproché le nom de “GIRGIA” avec celui de Gergovie.

Tout le monde connait le “Lavandou”. Certain on rapproché ce nom avec celui de la Lavande alors qu’il sagissait de celui du lieu d’un ancien Lavoir public  qui se nommait en Franco Provençal “Laventorio” lieu où les habitants se nomment les Lavantourain et les Lavantouraines .

Print Friendly, PDF & Email