La guerre des Gaules  

 Livre VII chapitre 36. // Il y avait en face de la ville, au pied même de la montagne, une colline très bien fortifiée par la nature, et isolée de toutes parts. Si nous l’occupions, nous priverions l’ennemi d’une grande partie de son eau et il ne fourragerait plus librement

 Colline fortifiée par la nature

Wiki: En archéologie, une colline fortifiée (ou enceinte fortifiée) est un ouvrage de castramétation ancien, souvent protohistorique. Elle est constituée d’un plateau mis en défense par des circonvallations, c’est-à-dire par un ouvrage de terre, composé de fossés et de talus pour des palissades, rarement des murailles. La plupart du temps un fossé en fait le tour. Il arrive que le système soit plus complexe.

Si c’est la nature qui fortifie la colline c’est qu’elle n’a pas besoin d’ouvrages construits par l’homme donc les flancs de cette colline doivent être de partout abruptes.

St Maurice de Lignon

La colline en face de la ville de St Maurice de Lignon a ses cotés inaccessibles de toutes part. Elle est reliée à l’oppidum par le pied de celui ci par un espace plat. C’est une marche d’escalier intermédiaire entre les rivières et la ville de Gergovie.

Andréas Palladio

Andréas Palladio a souligné l’inaccessibilité à cette colline comme c’est décrit dans le texte de César. 

Il n’a pas dessiné les deux rivières, c’est le texte de Strabon qui en parle pas celui de César.

Gergovie Merdogne 

Des terrains agricoles cultivés sont implantés sur tout le coté Nord de l’oppidum. Ces terres impliquent une pente relativement douce qui ne correspond pas à la description de César. En cliquant ici vous tomberez sur le site officiel plus emmêle à vous fournir une explication.

Print Friendly, PDF & Email